Carte bancaire pour mineur : que faut-il savoir ?

carte bancaire pour mineur

Au-delà de savoir si c'est vraiment utile de laisser l'usage d'une carte bancaire à un mineur, nous allons nous attarder aujourd’hui sur le déroulement de cette procédure.

Les banques faisant une bonne partie de leur chiffre d'affaires avec les jeunes, elles ont bien l'intention de les attirer avant même leur majorité. Alors, un mineur peut-il ouvrir un compte ou alors avoir une carte ? C'est ce que nous allons voir et bien plus !

Quand est-ce qu'il est possible d'avoir une carte de crédit pour mineur ?


Bien évidemment, et ce jusqu'à sa majorité, le mineur ne pourra pas être légalement responsable, c'est donc à ses parents qu'il revient de superviser le patrimoine financier de l’enfant et de choisir si effectivement il peut accéder à un compte bancaire ou non. À partir de l'accord des parents, il est techniquement possible et ce, dès 12 ans de souscrire à un type de compte dans la plupart des banques qui proposent ce type de service.

Il faut savoir que ces dernière ne vont pas rechigner à accepter cela car bien souvent, les démarches à faire pour changer de banque sont assez fastidieuses, et les gens restent bien souvent par dépit. 

Les formalités pour obtenir sa carte

Il est vrai que les banques permettent aux mineurs d'accéder à un compte mais il va tout de même falloir s’acquitter d'un bon nombre de démarches administratives et de documents qui n'ont rien à envier à ceux dont vous auriez besoin pour vous inscrire en tant que majeur. Les éléments à se procurer diffèrent certainement d'une banque à l'autre mais le principal reste tout de même dans ce qui suit :

  • Une carte d'identité de la personne mineure ou tout autre attestation qui le prouve.
  • Une pièce d'identité du tuteur légal.
  • Le RIB du responsable légal.
  • Un justificatif de domiciliation de la personne en charge du mineur.

Vous pouvez vous renseigner sur les papiers à fournir généralement sur le site de la banque que vous aurez choisie ou alors chez le banquier qui vous prendra en charge.

Le choix entre une banque en ligne ou physique

Cela peut sembler dérisoire, mais il ne faut négliger aucun détail pour un choix aussi crucial dans l'avenir de votre enfant ou du mineur qui est sous votre tutelle. Il existe donc des banques en ligne ? Et oui, l'exemple le plus connu est la formule Kador de la banque en ligne Boursorama banque, qui permet aux tuteurs d'être à tout moment au courant des actions de ladite carte. 

La formule est disponible à partir de 12 ans et est totalement gratuite avec une carte de type autorisation systématique. De l'autre côté, on retrouve les banques classiques ou traditionnelles qui proposent des formules bien moins souples pour simplement ne pas se heurter aux découverts.

Les différents types de carte bancaire pour mineur

Tout d'abord, il faut savoir faire la différence entre les types de cartes par réseaux et ceux de base, quand on parle de réseaux, on entend les :

  • Mastercard.
  • Cartes VISA.
  • American express.
  • Capital One.

Ces cartes représentent des produits réalisés par des entreprises et qui peuvent être acceptés ou pas dans les différentes banques. Par contre, lorsqu'on parle de types de cartes bancaires tout court, on entend les différentes catégories qui peuvent exister et qui sont potentiellement utilisables dans toutes les banques.

Les cartes de retrait et de paiement

Pour la carte de retrait, et comme son nom l'indique, elle ne sert qu'à retirer des liquidités à partir des ATM ou distributeurs de billets, c'est la carte la plus limitée en termes de champ d'action pour le mineur d'autant plus qu'elle peut être réglée pour n'effectuer qu'un nombre précis de retraits. 

Dans le cas de la carte de paiement, celle-ci est à l'opposée réservée à un public plus responsable étant donné qu'elle va servir non seulement aux mêmes activités que la carte de retrait mais en plus à payer en ligne ou même dans de réels magasins. 

Il est donc conseillé d'opter pour la carte de retrait dans un premier temps et de passer à l'étape suivante s'il n'y a pas eu d'abus. À noter que les cartes de paiement sont généralement dépourvues de limites de découvert.

Les cartes prépayées

Ce type de carte n'a pas réellement de limite d'âge ou autre prérequis, il s'agit tout simplement d'une carte qui a été chargée avec une certaine somme avant d'être donnée à quelqu'un d'autre. L'une des plus connues se trouve être la PaySafeCard, qui peut contenir un peu plus de 275 euros, et qui peut être utilisée sur Internet pour effectuer des paiements ou même des abonnements sur certains sites qui l'acceptent. 

Les cartes prépayées peuvent aussi être sous forme de cartes cadeau, il faut tout de même prendre garde à celles qui ne sont pas reliées à un compte existant parce que des frais peuvent y être appliqués. 

Quelle banque faut-il choisir ?


Maintenant que vous savez quand et quel type de carte bancaire choisir pour un mineur, le questionnement se pose concernant la banque pour laquelle il va falloir opter.

En premier lieu, il existe des dizaines d'offres pour mineur à travers les différentes banques, il faut donc se faire une idée dans un océan de probabilités ! Voilà d'ailleurs pour vous aider celles qui proposent des solutions pour les mineurs :

  • Boursorama.
  • BNP Paribas.
  • Société Générale.
  • Monabanq.
  • Hello bank.

En termes d'offres pour mineurs, Boursorama banque est plutôt pas mal, cependant, pour confronter l'enfant à des responsabilités qui vont grandir avec lui, les formules de la Société Générale ne sont pas mauvaises non plus. Nous allons donc vous disposer les différentes propositions de ces deux protagonistes et vous n'aurez qu'à trier celle qui est la plus proche de vos envies.

Ce que propose l'offre de Boursorama Banque

La formule Kador, que nous avions déjà évoquée auparavant, est clairement l'offre pour mineurs phare de la banque, cette dernière est gratuite et offre la possibilité d'être à jour et ce, en direct sur ce qui reste sur le compte en banque du mineur. 

Le bémol qu'on peut néanmoins lui reprocher est qu'il faut impérativement qu'un parent possède un compte chez Boursorama, ce qui fait pas mal relativiser sur la gratuité de la formule. L'autre offre, cette fois-ci payante de Boursorama, est la formule Nickel, aucune condition d'avoir un compte chez la banque au préalable, mais une somme de 20 € qui servira à couvrir votre abonnement est nécessaire.

Ce que propose la Société Générale

La formule adoptée par Société Générale ici est appelée Carte V, c'est ce qu'on appelle une carte de débit instantané et elle est disponible à partir de 12 ans, cet âge étant le plus jeune âge pour avoir une carte bancaire pour mineur.

L'un des plus gros avantages de la V Pay Card est que les plafonds maximums de retrait sont modifiables à votre guise, ce qui rend l'offre très versatile et c'est souvent ce que cherchent les parents pour la première carte bancaire de leur enfant. Autre point important, Société Générale effectue une promotion de 50% si vous avez moins de 24 ans et que vous voulez vous procurer cette carte, il faudra donc vous acquitter de le somme de 17.50 € annuelle, soit 2.50 € de moins que la seconde offre de Boursorama.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.