Utilisation frauduleuse carte bancaire sur internet : comment réagir ?

Aujourd’hui la numérisation de notre quotidien est à son apogée, et tout ce qui nous entoure tend à être numérisé ou mieux encore, à être connecté. C’est le cas des paiements dans nos quotidiens avec le délaissement de l’argent liquide (ou du cash) et son remplacement par le paiement numérisé par cartes de crédit directe ou par le biais de smartphones.

Cependant même si ces méthodes deviennent de plus en plus sécurisées, bon nombre de gens sont victimes de fraudes à la carte bancaire, malheureusement une pratique fréquente à cause d’un manque de prise de précautions adéquates. Alors comment réagir à l'utilisation frauduleuse de la carte bancaire sur internet ? On vous dit tout.

Fraude à la carte bancaire : Définition

On parlera de fraude à la carte bancaire lors d’un constat de débits dans vos relevés bancaires sans qu’ils soient originaires de vos opérations. Et donc quand vous vous apercevrez de transactions d'achats ou des retrait depuis votre carte bancaire sans que vous ne soyez auteur, vous serez alors victime d’une fraude à la carte bancaire.
Ainsi, plusieurs raisons peuvent expliquer cette utilisation frauduleuse de votre carte de crédit ou carte bleue, mais quel que soit la raison de la fraude, il convient de réagir au bon moment et efficacement pour veiller à être dédommagé et minimiser au maximum les coûts engendrés.

Quelles sont les formes de fraudes à la carte bancaire ?

Pour que vous soyez considéré comme victime d’une fraude à la carte bancaire, il faut que vous ayez aperçu des débits d’une de vos cartes sans en savoir l’origine.
Cette dernière peut survenir pour la plupart du temps après un vol ou une perte de carte bancaire, mais il existe cependant beaucoup d’autres techniques de fraudes, et beaucoup d’entre elles sont difficilement repérables d’où la nécessité de bien suivre vos achats.
Ainsi la fraude peut survenir en cas de :

  • Interception mal intentionnée d’un courrier postal qui vous a été destiné, contenant votre carte bancaire et donc le vol de cette dernière ;
  • Une duplication de votre carte de crédit après l’acquisition de cette dernière au bureau ou depuis un courrier postal (ou même à distance dans les transports en commun grâce à la technologie NFC dont les nouvelles cartes bancaires en sont munies).
  • L’usurpation du numéro de carte de crédit ainsi que le code secret de cette dernière par une personne mal intentionnée lors des paiements de vos achats ou fréquemment aux restaurants.

Ainsi ces fraudes bancaires sont devenues possibles grâce à des techniques bien connues par la police, dignes des plus grands pirates informatiques mais qui sont aujourd’hui à la portée de toute personne malintentionnée. Parmi ces techniques, nous citons le « Skimming » ou plus connu sous le nom de « Clonage », qui est une technique, comme son nom l’indique, consistant à faire une copie conforme de votre carte bancaire ainsi que ses données protégées sur une carte vierge et ce, par le biais d’un distributeur automatique, couplé généralement à des lecteurs magnétiques invisibles.
Ces mêmes distributeurs automatiques peuvent être munis d’une caméra invisible pouvant enregistrer votre code secret pour être utilisé extemporanément.
D’autres pirates réussissent à cloner vos cartes bancaires juste en se rapprochant assez de ces dernières, munis d’instruments spéciaux. Votre carte de crédit sera facilement clonée en quelques minutes (d’où la nécessité de toujours mettre les cartes bancaires dans des étuis en aluminium qui vont bloquer tout signal magnétique, l’empêchant d’entrer en contact avec cette dernière, grâce à un effet physique appelé « effet de joule »). Une autre méthode assez connue des services de sécurité, appelée le « Phishing », consiste comme son nom l’indique à jeter l'hameçon et attendre qu’une proie (victime) morde à l’hameçon.

Comment réagir lors d’une fraude à la carte bancaire ?

Avant de savoir comment réagir en cas d’arnaque à la carte de crédit, il faut d’abord différencier les deux types de fraudes : les fraudes depuis internet, et les fraudes lors d’un usage physique. Il faut savoir que vous disposez de 13 mois pour signaler une arnaque à la carte bancaire et 70 jours si l’opération a été faite en dehors de l’union Européenne.

Ainsi, si vous êtes victime d’arnaque sur internet, vous aurez la possibilité de vous faire rembourser directement par le service « Percev@l », ce service est disponible sur internet 24h/24 et 7j/7.
Après avoir contacté le service percev@l, vous devrez alors contacter votre banque ou le numéro spécial interbancaire 0892 705 705 valable pour toutes les banques et accessible à tout moment.
Et pour finir, dans le cas d’arnaque par internet ou physique, il est toujours utile de porter plainte auprès de la gendarmerie pour être couvert en cas d’utilisation de votre carte bancaire de façon malveillante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.